Les secrets de fabrication de la bière…

Ma Coop a la chance de compter parmi ses fournisseurs de produits locaux, des créateurs de bières artisanales
Avant de vous les présenter, voici un petit point explicatif sur le processus de fabrication de ces doux breuvages.
En ressortent des produits de qualité, réalisés avec passion et au bon goût de notre terroir !
LES INGRÉDIENTS
  • L’eau constitue plus de 90% de la bière.Ses qualités déterminent la clarté et le goût de la bière. Elle encourage le malt et le houblon à libérer leurs sucres et arômes.
  • Le malt : on brasse de la bière avec différentes céréales (orge, blé, avoine, seigle, riz, maïs). L’orge contient des molécules d’amidons contenant les sucres fermentescibles.
  • Le houblon contient des acides qui stabilisent la bière et lui procurent son amertume, ainsi que des huiles essentielles qui enrichissent sa palette aromatique. De plus, le houblon est un conservateur naturel.
  • La levure : ce micro-organisme unicellulaire permet de transformer les sucres en alcool et en gaz carbonique, mais aussi de développer des arômes.
LES ÉTAPES DE FABRICATION DE LA BIÈRE
  1. LE MALTAGE < 7 à 10 jours > : afin de rendre l’orge fermentable, il faut d’abord lui faire subir un début de germination pour créer des enzymes. Cette étape s’appelle le maltage. Elle s’effectue le plus souvent dans une malterie.
  2. LE CONCASSAGE ET L’EMPÂTAGE : après avoir concassé les malts, ceux-ci sont mélangés dans la cuve d’empâtage à de l’eau. On obtient ainsi une pâte appelée la “ maische ”.
  3. LE BRASSAGE < environ 9 heures > : lors de cette étape on active les enzymes obtenues au maltage en chauffant la maische à différents palliers températures. À l’issue du brassage on obtient un jus sucré, le “ moût ”, mélangé avec les matières insolubles du malt, la “ drêche ”. On filtre ensuite le moût, avant de le porter à ébullition pendant 1 à 2 h. C’est au début de l’ébullition que l’on ajoute le houblon. À la fin de l’ébullition, le moût est transféré dans des cuves de fermentation où il se mélange à la levure.
  4. LA FERMENTATION < 4 à 10 jours > : le moût est refroidi pour favoriser le développement des levures. La levure est un micro-organisme qui va transformer le moût en bière par fermentation alcoolique. La levure produira de l’alcool, du gaz carbonique et des arômes. Le moût devient ainsi pétillant.
  5. LA MATURATION ou GARDE < 3 à 6 semaines > : pendant plusieurs jours la bière se repose et se clarifie dans des cuves inox sous pression. C’est aussi pendant la maturation que le goût de la bière va s’affiner.
  6. LE CONDITIONNEMENT : les conditionnements existants sont multiples : bouteilles, fûts, mini – fûts… L’opération de conditionnement est réalisée à froid ( 0° C ) afin de limiter la création de mousse pendant les étapes de remplissage et sous pression pour éviter la désaturation de la bière.
2017-06-12T14:18:25+00:00 mai 31st, 2017|Categories: Actualités, Evénements, Produits|Tags: |